Aller au contenu principal
blog-sitram-legumes-saison-octobre

UN AUTOMNE PLACÉ SOUS LE SIGNE DES CUCURBITACÉES !

Ca y est, le mois d’octobre est arrivé ! Synonyme de passage à l’automne et de baisse des températures, on accueille tout de même ce mois avec bonheur car il voit entrer dans notre cuisine toute sorte de cucurbitacées ! Potiron, pâtisson et courges en tout genre sont d’ailleurs nos stars ce mois-ci, et nous recommandons à tous les amateurs du #CuisinonsVrai d’en remplir leurs paniers pour réaliser de délicieuses recettes de saison !

 

Le potiron

Légume d’automne par excellence, on adore la saveur douce et délicate du potiron qui en fait un incontournable des amateurs du #CuisinonsVrai ! Légume rustique, tombé en désuétude durant quelques années, il revient pourtant en force et avec bonheur dans nos cuisines. Qu’on choisisse de le cuisiner de façon traditionnelle ou dans des préparations plus audacieuses, toute la famille se réjouira de le déguster, car même les enfants l’adorent. De l’entrée au plat, en passant par le dessert, on le consomme principalement cuit. Il peut être cuisiné de la façon la plus simple qu’il soit en le passant quelques dizaines de minutes au four ou à la poêle pour accompagner avec délice les viandes ; en soupe, mélangé à du lait de coco ou de la crème liquide pour en faire un délicieux velouté, ou encore accompagné de ventrêche grillée pour une entrée gourmande ; en purée pour venir donner un goût d’inattendu à un hachis Parmentier ; et surtout dans des préparations sucrées pour surprendre ses invités ! Les plus petits adoreront le déguster en beignets parsemés de sucre et de cannelle, ou encore au moment du goûter en délicieuse confiture à tartiner sur de la brioche !

 

Le pâtisson

On reconnait facilement le pâtisson à sa forme rigolote. Plutôt plat et dentelé, on le retrouve le plus souvent en blanc sur les étals, même si sa peau peut également être jaune, orangée ou tachetée de noir. Lui aussi issu de la famille des cucurbitacées, on l’apprécie pour sa chair blanche ayant un léger goût d’artichaut. Moins connu que ses cousins, on le déguste lui aussi tout simplement poêlé avec une noisette de beurre salé ; en purée gourmande gratinée au four avec du comté ou du roquefort ; ou encore farci à la viande et aux lardons. Enfin, pour surprendre vos invités, rien de mieux que de leur proposer le pâtisson en soufflé !

 

La courge Butternut

Qu’on l’appelle courge Butternut ou Doubeurre en français, on aime par-dessus tout sa saveur douce, son léger goût de noisette et son onctuosité qui nous permettent de réaliser des plats d’automne réconfortants et gouteux. De plus, très pauvre en calories et bourrées de vitamines, c’est notre alliée idéale si l’on surveille un tant soit peu sa ligne. On la consomme donc sans se priver ! Même s’il est possible de la consommer crue, râpée par exemple, lorsqu’elle est encore jeune, on la préfère tout de même cuite, et plus particulièrement en soupe. Grâce à sa texture, on n’a d’ailleurs pas besoin de rajouter de crème pour lui donner tout son velouté, et c’est un vrai bonheur ! Délicieuse, la courge Butternut l’est également en purée, gratinée, ou encore poêlée pour accompagner les viandes, et notamment le gibier ou encore les volailles à chair brune. Pour tous les amateurs, ses fleurs sont également comestibles et l’on régalera farcies de viande.

 

La courge spaghetti

Dans la famille des cucurbitacées, c’est maintenant au tour de la courge spaghetti de nous étonner. Si son aspect extérieur est plutôt simple (on la confondrait presque avec un melon jaune), c’est une fois cuite et ouverte que l’on découvre toute son originalité ! En effet, sa chair est si filamenteuse qu’il n’y a qu’à la gratter un petit peu à la fourchette pour se retrouver avec un gros plat de spaghetti végétaux. Idéale pour faire manger des légumes aux petits (et aux plus grands) qui n’auraient d’yeux que pour les pâtes, on la fait cuire entière avec la peau à l’autocuiseur avant de pouvoir s’en amuser. Si sa chair peut bien évidemment entrer dans la préparation de gratins ou de petites galettes de légumes, on adore la préparer comme les vrais spaghettis au blé, c’est-à-dire à la bolognaise, ou encore à la carbonnara !

 

Le potimarron

Contrairement à la plupart de ses cousins que l’on doit peler, le potimarron présente l’avantage de pouvoir se cuire entier avec sa peau, et d’être consommé tel quel ! Autrefois appelé « courge châtaigne », on adore retrouver en le dégustant cette fameuse saveur. Lui aussi on l’aime préparé en soupes et veloutés pour se réchauffer les soirs de grand froid, mais on l’apprécie également tout doucement poêlé pour accompagner des plats de viande mijotés comme de délicieux jarrets de veau en cocotte. Une fois mixé, on l’utilise également pour concocter des tartes salées potimarron-magrets séchés par exemple. Il fera également son effet au moment du dessert, lorsque vous proposerez à vos convives une part de « pumpkin pie ».

 

On vous laisse découvrir nos recettes autour de ces quelques beaux légumes de saison : été comme hiver, quel plaisir de se retrouver autour de bons produits. Cuisinons de saison, cuisinons vrai avec Sitram !

 

Rédigé avec l’aide de www.lesfruitsetlegumesfrais.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.