Aller au contenu principal
blog-sitram-legumes-novembre

Nos 5 légumes pour se régaler au mois de novembre

Qu’il s’agisse d’un légume très connu et utilisé comme le navet, ou d’autres plus originaux comme le topinambour, le céleri-rave ou encore le cresson, on n’hésite pas à remplir son panier de ces beaux légumes de saison ! Tous très faciles à cuisiner, ils raviront les papilles des petits comme des grands, et sauront sans nul doute surprendre les convives ! Pour les amateurs du #CuisinonsVrai souhaitant également se faire un joli plaisir, on entre ce mois-ci en pleine saison de la truffe. Alors tous à vos paniers !

 

Le Topinambour

Oublié durant de nombreuses années, notamment suite à sa surconsommation durant la seconde guerre mondiale où il avait permis de remplacer les pommes de terre, le topinambour fait aujourd’hui un retour en force dans nos cuisines.  Facile à préparer, avec un goût sucré proche de celui de l’artichaut, le topinambour fera le plaisir de tous les amateurs du #CuisinonsVrai, petits comme grands ! Disponible à partir du mois de novembre, on le prépare et le cuisine comme la pomme de terre. Même s’il est le plus souvent préféré cuit, on peut très bien le consommer cru en entrée en le râpant par exemple pour réaliser une salade de crudités. Cuit, on peut également le consommer froid en salade avec une vinaigrette, ou chaud en soupe avec une pointe de truffe. Mais il est surtout apprécié chaud pour accompagner les viandes et poissons, simplement poêlé avec quelques herbes aromatiques, préparé en frites, ou transformé en succulente purée. Enfin, plus étonnant, le topinambour pourra également faire office de dessert, simplement cuit au four en papillote avec un peu de cannelle et quelques fruits secs.

 

Le Navet

Peut-être la plus connue et appréciée de toutes les racines, nous ne pouvions pas ne pas mentionner le célèbre navet en ce mois de novembre. Considéré depuis très longtemps comme un aliment et un légume de base, à avoir dans sa cuisine, le navet est doté d’un goût reconnaissable entre mille. Facile à faire pousser, car il se contente de sols pauvres, le navet nouveau est un incontournable de nombreux plats d’hiver comme les soupes ou le fameux pot-au-feu. Lorsqu’il est piquant, comme le radis noir par exemple, il fera un excellent apéritif proposé en chips, ou encore un délicieux carpaccio à faire déguster à ses convives en entrée. Râpé associé à des carottes, le navet nouveau se consomme également au début du repas, avec une simple vinaigrette. Au moment du plat de résistance, il est donc parfait en soupe de légumes ou dans des plats rustiques, mais c’est également un délice en purée, agrémenté d’un peu de fromage fondu comme le comté par exemple. Enfin, glacé au sucre c’est un délice pour accompagner les viandes blanches comme les côtes de porc.

 

Le Céleri-rave

Connu et cultivé depuis des siècles, le céleri-rave fait aujourd’hui partie de ces légumes rustiques que l’on reconnait sans hésiter sur les étals des marchés. A la fois croquant lorsqu’il est cru, et fondant une fois cuit, il sait plaire à tout le monde. Délicieux poêlé, frit en chips, ou simplement rôti au four, on adore également le déguster cru râpé avec une sauce à la moutarde par exemple ou en classique céleri rémoulade. En purée il s’accommodera très bien avec les jus de viande ou encore de fines lamelles de truffe. Pour épater ses amis, on réalise également de délicieux nems de céleri-rave au fromage frais et aux noix pour un apéritif original !

 

Le Cresson

Utilisé par le passé comme simple décoration dans un plat ou une assiette, le cresson a su au fil des ans regagner ses lettres de noblesse. Cette petite salade, dont la production très délicate se cantonne encore au nord du pays, est très appréciée de par sa saveur subtile et légèrement poivrée. Le cresson est bien entendu délicieux tout simplement préparé en salade, avec un assaisonnement simple d’huile et de vinaigre et quelques morceaux de fromage de chèvre. Mais il est tout aussi intéressant de le consommer cuit dans des préparations plus originales. Il est ainsi délicieux cuisiné en velouté, dans une tarte salée pour remplacer des épinards par exemple, ou encore simplement poêlé quelques minutes pour accompagner du poisson grillé. Enfin on le transforme aisément en sauces pour venir relever nos plats comme un délicieux pesto de cresson pour accompagner des pâtes fraîches, ou encore dans une sauce crémée pour accompagner là encore les poissons.

 

La Truffe

S’il existe plus de soixante variétés de truffes à travers le monde, en France c’est la truffe du Périgord qui remporte la majorité des suffrages et qui est donc la plus recherchée. Surnommée le « diamant noir », son prix est généralement fixé lors des célèbres marchés aux truffes. Dotée d’un arôme très puissant, de petites quantités de truffe suffisent à parfumer tout un plat ou plusieurs assiettes. Pas besoin de créer des plats très élaborés pour sublimer la truffe, elle se suffit souvent à elle-même. La chaleur n’est d’ailleurs pas sa meilleure amie, mieux vaut donc simplement la râper sur ses plats au moment de servir, ou alors incorporer une tout petite quantité en fin de cuisson et compléter par la suite avec le reste de truffe crue. Elle viendra sublimer à la perfection des plats simples comme une brouillade d’œufs, un plat de pâtes, un risotto ou encore une purée de panais. Au moment du fromage, elle s’accommodera à la perfection avec un comté ou un brie.

 

On vous laisse découvrir nos recettes autour de ces quelques beaux légumes de saison : été comme hiver, quel plaisir de se retrouver autour de bons produits. Cuisinons de saison, cuisinons vrai avec Sitram !

 

Rédigé avec l’aide de www.lesfruitsetlegumesfrais.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.