Aller au contenu principal
astuces grands-mères en cuisine

5 astuces de grands-mères en cuisine

Amoureux de la bonne cuisine et amateurs de recettes faciles : cet article est fait pour vous, on vous livre 5 petits trucs de grands-mères qui faciliteront votre vie quotidienne en cuisine, à partager sans modération!

Une cuisine facilitée avec 5 authentiques astuces de grands-mères

Si les objets, ustensiles et robots de plus en plus performants facilitent grandement nos vies quotidiennes, parfois de petites choses simples peuvent s’avérer très efficaces, et nous faire gagner un temps précieux.

On se transmet tous en famille ou entre amis nos trucs et astuces en cuisine, et nos grands-parents, expérience oblige, sont souvent les plus grandes sources de savoirs. Alors on recycle, on s’organise, on conserve et on repense nos recettes avec ces 5 astuces de grands-mères à appliquer, pour cuisiner vrai facilement !

1° Pour réchauffer le lait

Pour éviter de faire passer le lait par-dessus la casserole, et éviter la formation de peau peu appétissante, mettre un anti-monte lait au fond de celle-ci. Quand cet objet miracle commencera à danser, le petit bruit vous rappellera que le lait va bientôt monter !

L'anti-monte-lait est un disque lourd (souvent en verre), qui tombe au fond, là où se forment les bulles. Au lieu de monter directement, les bulles produites sous l'objet se rassemblent en une bulle assez grosse pour le soulever : celui-ci laisse alors s'échapper la bulle puis retombe sur le fond avec un bruit. L'objet agite le lait et augmente fortement la taille des bulles, ce qui a deux effets :

  • réduire la formation de la mousse : composée de bulles plus grosses, qui éclatent plus facilement, la mousse est plus instable.
  • réduire l'effet de la peau. Les bulles plus grosses et l'agitation du liquide gênent la formation de la pellicule imperméable.

Ce bruit caractéristique avertit le cuisinier de la nécessité de baisser le feu. Si celui-ci n'est pas trop important l'anti-monte-lait suffit à empêcher le débordement.

2° Pour préparer en un temps record une purée de céleri rave dont tout le monde raffole 

Peler votre céleri rave, le couper en petit dés, et le mettre dans une casserole avec moitié lait et moitié crème, et un brin de sel. Le laisser cuire jusqu’à ce qu’il soit tendre, puis le passer au mixeur. Cette préparation rapide fonctionne aussi avec les panais ou les patates douces, pour les amateurs du « Cuisinons Vrai » minute !

3° Pour faire mijoter une daube sans brûler le fond

Pour la cuisson du veau aux carottes par exemple, pensez à mettre les couennes de porc au fond de la cocotte, ce qui évite à la préparation d’accrocher, et donne un agréable fumet à la recette.

4° Pour réussir à coup sûr ses œufs pochés

Il faut déjà choisir vos œufs très frais. Faire frémir de l’eau, un peu de vinaigre blanc, faire un tourbillon avec une cuillère, casser l’œuf dans une coupelle et venez verser l’œuf dans le tourbillon. Laisser cuire 3 minutes, puis le déposer délicatement sur un linge propre, puis l’ébarber (couper les filaments). C’est prêt !

5° Pour conserver les herbes fraîches 

Persil, coriandre, ou basilic, pour conserver vos herbes fraîches plus longtemps, enveloppez-les de papier absorbant humide puis placez-les dans un papier film ou une poche à congélation et placez-les dans le tiroir du réfrigérateur. 

Et vous, quels-sont vos petits trucs transmis de génération en génération ?

Partagez avec nous vos astuces en commentaire !

Article rédigé avec l’aide de la Chef Pascale Jaubert Salam.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.